Le Restaurant

Ce n'est pas un hasard si le restaurant l'Arthémy a ouvert ses portes en 2019

sur la place de l'église de Blanzac Porcheresse. Son chef, Victor Vallantin-Dulac, est un enfant du pays, fier de revenir dans la ville de son enfance et de participer au renouveau de l'économie locale.

​​Envie d'en apprendre plus sur L'Arthémy et son histoire? Sur cette page faites connaissance avec son Chef, Victor Vallantin-Dulac, et retrouvez un historique de Blanzac et du lieu en lui-même qui est depuis longtemps le cœur battant du centre historique de la ville.

 
107673654_10223342646422436_852018668761

Un peu 

d'Histoire

IMG_5999.jpg

Blanzac

LES PLUS ANCIENNES MENTIONS DE BLANZAC DATENT DU XIEME SIECLE

Le village est un carrefour important dans la région. Il s'est constitué, comme souvent à l'époque, autour d'une abbaye de moines bénédictins. Itinéraire du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, baronnie des comtes de La Rochefoucauld, Blanzac se développe tout au long du deuxième millénaire. La ville est alors protégée par d'importantes fortifications dont il reste aujourd'hui une imposante tour qui domine les environs.

La place Saint Arthémy

AU COEUR DU VILLAGE AVEC SON EGLISE DU XIIEME SIECLE

Centre vital et historique de la ville, c'est la place Saint Arthémy qui donne tout son charmant caractère à Blanzac. Outre le restaurant à qui elle a prêté son nom, on y trouve des commerces artisanaux, un marché local et bio tous les vendredis et, bien sûr, l'église Saint Barthélémy. Fière représentante de l'architecture romane, elle est ouverte au public et  classée monument historique depuis 1890. 

IMG_6051.jpg
IMG_6103.jpg

Le restaurant

OUVERT EN 2019 ET HERITIER D'UNE LONGUE TRADITION D'HOSPITALITE

Si l'Arthémy est une nouvelle institution à Blanzac, le bâtiment qui l'abrite est lui depuis longtemps un point de repère important pour les blanzacais. Il a été nommé l'Hôtel de la Poste pendant de nombreuses années et a longtemps été tenu, sous le nom du "Diapason", par un propriétaire anglais, ce qui en faisait un point de rendez-vous bien connu de la communauté anglo-saxonne de Charente. Resté fermé plusieurs années, il est racheté par Victor Vallantin-Dulac en 2018. Après d'importants travaux de rénovation, le restaurant que l'on connaît aujourd'hui ouvre finalement ses portes en février 2019.

 
121447858_649168395782451_69653986836934
IMG_5993.JPG

Votre Chef

"J’aime travailler les produits
simples, locaux et de saison. Les sublimer en toute simplicité mais avec une touche d’originalité probablement dû a mon goût pour le voyage."

"J’ai grandi à Pérignac, un village voisin de celui de Blanzac-Porcheresse. J’ai suivi une formation de cuisinier avec un BEP cuisine à l’Amandier à Angoulême et un Bac Pro en alternance aux Terres Rouges à Civray. J’ai été apprenti Chez Paul à Angoulême avant de faire une saison au Relais de la Poste à Magescq dans les Landes avec le Chef Jean Cousseau, 2 étoiles au Michelin.


Je me suis ensuite envolé pour le Quebec, Montréal, ou j’ai d’abord travaillé dans un restaurant de cuisine canadienne traditionnelle et moderne « Le Barbar ». Ensuite , j’ai travaillé dans une des plus belles épiceries fines de Montréal « La Maison Du Rôti » en tant que cuisinier et charcutier.


Après 4 ans, je suis rentré au pays et j’ai retrouvé le monde de la cuisine traditionnelle française. J’ai passé 4 ans à Graines et Garenne avant de découvrir un vieux restaurant face à l’église, fermé depuis quelques années à Blanzac-Porcheresse. Une opportunité qui m’a tout de suite paru une évidence. Le local et l’emplacement avaient des atouts indéniables, et en tant qu’enfant du pays, la mairie m’a suivi dès le départ dans ce pari un peu fou que font tous les restaurateurs.


Nous avons ouvert après des mois de travaux en février 2019 et depuis , malgré le confinement, ce n’est que du bonheur.


Je cuisine par amour pour le produit et pour le plaisir des papilles. J’aime travailler les produits simples, locaux et de saison. Les sublimer en toute simplicité mais avec une touche d’originalité probablement dû a mon goût pour le voyage. Une fois que l’on a compris la cuisine elle devient un jeux, les possibilités d’association de saveurs sont infinies. Avec un terroir exceptionnel que nous offre notre belle Charente, j’ai l’envie de transmettre ma passion avec une cuisine qui est, je l’espère, authentique et savoureuse.

Merci d’avance

Victor Vallantin-Dulac

signature Victor.png

Galerie

Quelques images sélectionnées du restaurant et de son équipe. Une visite du restaurant à 360° est aussi à votre disposition un peu plus bas sur cette page.

VISITE 360°C